Aujourd’hui, la culture du couple ressemble souvent à une transaction commerciale. Les gens parlent de pimenter les choses ou de sortir avec plusieurs personnes comme d’un moyen de maximiser leurs résultats.

Les relations sont devenues plus compliquées

Pour beaucoup, la vie amoureuse avec une escort Paris est devenue compliquée. C’est particulièrement vrai si vous devez jongler entre votre travail et vos relations. Vous pouvez également avoir des difficultés à gérer la dynamique familiale. Cette situation peut être à l’origine de malentendus et de ressentiments importants, qui peuvent déboucher sur une relation toxique.

Si votre partenaire est incapable d’exprimer ses sentiments, c’est un signal d’alarme. C’est peut-être le signe qu’il manque de confiance en lui ou qu’il s’inquiète de son avenir. Il est important d’avoir une conversation franche et de trouver la cause de ce problème.

S’il n’est pas impossible de vivre une relation saine et heureuse, la vie moderne a changé la façon dont nous percevons les relations. Les relations sont aujourd’hui plus complexes que jamais, en raison des nouvelles technologies, de l’évolution des attentes de la société et du fait qu’il est plus difficile de rencontrer des gens. Mais il existe des moyens de relever ces défis et de se remettre sur les rails. Ces cours en ligne peuvent vous y aider. Ils vous apprendront à communiquer efficacement et à tisser des liens solides avec vos proches.

Les gens sont plus narcissiques

De nombreuses personnes sont malheureuses dans leurs relations. Les parents mariés ont l’impression d’échouer dans leur travail et à la maison, les célibataires peinent à trouver des partenaires qui tiennent bon, et les parents divorcés semblent résignés à vivre seuls. Ces problèmes sont souvent le résultat du narcissisme, d’un sentiment exagéré d’avoir droit à quelque chose et d’attentes irréalistes.

Une étude récente a révélé que le narcissisme est en augmentation, et cette tendance est particulièrement vraie pour les jeunes. Cette étude a demandé à des étudiants d’évaluer leur propre narcissisme à l’aide de l’inventaire de la personnalité narcissique (NPI) et a révélé que le narcissisme autodéclaré augmentait avec le temps.

Fait intéressant, les auteurs ont également constaté que les participants d’âge moyen avaient des scores différents selon qu’ils avaient grandi dans une Allemagne de l’Est collectiviste ou dans une Allemagne de l’Ouest individualiste. Ces différences pourraient être attribuées à des différences de prospérité économique, de structure familiale et aux périodes tumultueuses de l’adolescence et du début de l’âge adulte. Elles peuvent également être liées à des différences de socialisation et au développement de compétences interpersonnelles.

Les gens sont plus égoïstes

Certaines personnes sont naturellement égoïstes et il peut être difficile de traiter avec elles. Elles n’accordent pas d’importance aux autres ou à leurs sentiments et manquent d’empathie. Il suffit généralement d’observer la façon dont elles interagissent avec les autres pour s’en rendre compte. Si elles ne parlent que d’elles-mêmes et n’écoutent pas, si elles vous interrompent ou parlent au-dessus de vous, c’est le signe d’une personne égoïste.

Elles peuvent également sembler fausses ou détachées de leurs véritables émotions, comme si elles portaient un masque. Ces personnes manquent souvent de confiance en elles et ont appris à se protéger par instinct en se faisant passer en premier. Elles ont grandi dans un environnement où elles étaient négligées ou non valorisées lorsqu’elles étaient enfants, et elles se sont accrochées à cette mentalité à l’âge adulte.

Ils ont du mal à admettre leur égoïsme et ont tendance à ne pas se souvenir de leurs manquements à l’éthique. Il peut être difficile de surmonter ce problème, mais vous pouvez les aider en leur faisant subir les conséquences de leurs actes.

Les gens sont plus déprimés

Le monde a toujours été troublé, mais avec la pandémie de COVID-19, les tensions raciales et les conflits internationaux, il est plus difficile que jamais d’ignorer les mauvaises nouvelles. Les individus peuvent devenir enclins à « scruter l’avenir », c’est-à-dire à scruter continuellement leur fil d’actualité sur les médias sociaux à la recherche de nouvelles négatives, ce qui peut conduire à un sentiment de désespoir et à l’idée que la situation d’une personne ne s’améliorera jamais.

Ce type de détresse mentale a été associé à une augmentation de la dépression. En fait, la dépression chez les adolescents et les jeunes adultes a triplé au cours des premiers mois de la pandémie en 2020. Cette augmentation s’est poursuivie en 2021. Outre les niveaux accrus de détresse psychologique, les adolescents et les jeunes adultes ont fait état d’un sommeil plus agité et d’un manque d’appétit. Ils sont également plus susceptibles d’avoir l’impression que tout est un effort et qu’ils n’ont aucun contrôle sur leur vie. Ce mode de vie précaire est difficile à maintenir et peut entraîner une instabilité familiale, qui se traduit par une augmentation des séparations et des divorces.